Hyper attachement, anxiété d'abandon, on en parle!


L'attachement est un lien qui unit le chien à un objet ou à un être particulier.

Il débute avec la mère, puis avec le ou les membres du foyer accueillant.


L'anxiété de séparation (ou d'abandon) est un trouble du comportement qui s'exprime par des signes de détresse lorsque le chien est séparé de ses propriétaires ou des personnes auxquelles il est très attaché.


Vous l'avez compris, on va parler des chiens, qui supportent mal l'absence humaine. qu'importe le nom que l'on donne à ce phénomène finalement...


Pour avoir vécue cette situation, je sais combien c'est désagréable, aussi bien pour les humains, que pour le chien. Car ne l'oublions pas, l'individu en détresse, c'est lui!


Les causes de cet état émotionnel exacerbé peuvent être multiples ( mauvaise expérience pendant une absence, mauvais sevrage avec sa mère, chien sorti de refuge…) mais finalement, ce qui importe c'est comment on va changer l'émotion et l'association du chien, pour modifier la conséquence comportementale.

Parce que la cause, il se peut qu'on en ai jamais connaissance, dans le cas contraire, c'est déjà fait, rien ne sert de se culpabiliser.

Mettons plutôt notre énergie à changer les choses!


Comment cela se manifeste?


En votre présence:

Votre chien vous suit partout dans la maison, même s'il dors profondément, si vous vous levez du canapé pour aller aux toilettes, vous le retrouvez devant la porte en moins de deux, il a du mal à se détendre où que vous alliez, en promenade, il garde toujours un œil sur vous et reste dans un périmètre proche de vous (impossible de le perdre).

En votre absence:

Votre chien est destructeur, malpropre, ne mange rien, perds ses poils, fait des pellicules, il pleure, gémit, aboie sans cesse, il fugue, l'accueil qu'il vous fait à votre retour est totalement disproportionné, incontrôlé, frénétique.


Si vous reconnaissez votre chien dans ces caractéristiques, alors, il vit un grand mal être lorsque vous êtes absent, et il est temps de prendre en main cette problématique.


Comment modifier son comportement ?


Il y a beaucoup de choses qui peuvent être mises en place pour améliorer l'état émotionnel de votre chien durant vos absences.

Notez que chaque chien est un individu a part entière, il n'y a donc pas une solutions pour tous les chiens, mais vous trouverez la/les plus adaptée(s) à votre compagnon parmi toutes celles qui s'offre a vous.


1- Rien ne sert de punir:


Il a fait des dégâts pendant votre absence? Il a été malpropre? C'est l'expression d'un stress extrême qui ne mérite pas d'être punit.

Un chien est comparable émotionnellement et cognitivement à un enfant de 3 - 4 ans.

Pensez vous que punir un enfant parce qu'il a eu peur du noir va l'aider à ne plus en avoi peur ? NON.

Parce que c'est plus fort que lui, parce que c'est une émotion ingérable pour lui, à l'instant T. Et que, tant qu'il n'est pas convaincu lui même que le noir ne fait pas peur, vous pourrez lui expliquer 100 fois, la peur ne disparaitra pas.

Il en est de même pour un chien.

De plus, la punition ne ferait qu'augmenter le stress.

Analysez ce qu'il s'est produit, et dites vous juste que cela pointe du doigt les choses que vous avez à travailler avec votre chien.


Nettoyer la maison (sans lui si possible) et essayer de gérer l'environnement pour éviter les destructions ( coussins rangés, chaussures en hauteur, plantes vertes non accessibles…)


2- Gestion de l'environnement:



Comme évoqué ci dessus, arrangez vous pour que les seules choses accessibles de votre chien, soient ses jouets. Cela évitera déjà certaines destructions indésirables.


Ensuite, essayez de comprendre où se sent le mieux votre chien pendant votre absence (Intérieur, extérieur, une pièce a part, espace restreint ou au contraire espace libre…) pour l'y laisser.

Si votre chien a tendance à fuguer dès que vous vous absentez, clôturez!

Ou changez votre clôture, ou encore, clôturez juste une partie de votre jardin, qui deviendra son parc sécuritaire, lors de vos absences.

Plus votre chien est fatigué, moins il sera stressé, si vous avez la possibilité de promener votre chien avant de vous absenter, cela l'aidera à mieux vivre cette situation.


3- Gestion des ressources:


















Comme présenté sur ce petit graphique, la stabilité émotionnelle du chien est bien meilleure, dans un cas d'hyper attachement, en présence de l'humain (colonne bleue, schéma 1) qu'en son absence (colonne orange, schéma 1).


L'idée, c'est d'essayer de compenser l'absence humaine, par d'autres choses agréables, auxquelles le chien aura accès UNIQUEMENT lorsque vous vous absenterez:


-Des jouets :



"Il en as plein, mais il s'en fiche, il ne s'en sert pas, ou détruit quand même"

Eh bien figurez vous que c'est normal!

Il les voit TOUS, TOUS LES JOURS, ils n'ont donc plus aucun intérêt pour lui. Et si on leur en redonnait ?


L'idéal est de faire un roulement: Rangez l'intégralité des jouets.

Sortez en 2 ou 3, pendant 3 ou 4 jours, puis rangez-les. Sortez en 1 ou 2 autres, etc...

Les jouets qu'il n'a pas vue depuis longtemps, vont reprendre de la valeur et de l'intérêt.


Et bien sur, on sort les jouets au moment de partir. Et surtout, on les range en rentrant!


Vous, vous suffisez à votre chien lorsque vous êtes présent, ce que l'on cherche, c'est compenser l'absence, c'est donc elle (l'absence) qui donne accès aux jouets!


-De la nourriture:



Rien de tel pour créer une association positive à votre départ!


L'idéal est de nourrir votre chien au moment où vous quitter la maison.

Encore une fois, la nourriture sera donné au moment du départ, et retirée au moment de l'arrivée s'il en reste.


J'ai expérimenté la gamelle

"anti déprime", comme je l'ai nommé, qui se compose:


-De la base de croquettes de votre chien (ou l'alimentation qu'il a au quotidien)


- De quelque chose de FORT (un bout de saucisson, un morceau de viande... Quelque chose dont votre chien raffole) qui va l'attirer sur l'instant T de votre départ, éviter qu'il essaye de vous suivre, pleure… Et va créer une bonne association: départ = saucisson.


-De quelque chose de LONG ( Kong, Os véritable, licky mat, jeux de piste avec des friandises dans la maison ou le jardin…) Qui va l'occuper sur la durée, pendant l'absence, le fatiguer, le déstresser, lui offrir un moment agréable et donc éviter l'ennui, la destruction, le stress.

Retrouvez divers moyens d'occuper votre chien dans cet article et celui-ci.


En cas de stress extrême: il est possible que votre chien arrête de s'alimenter en votre absence: C'est ce qu'il s'est produit avec Maïkan.

J'ai donc opté pour la solution de le nourrir uniquement en mon absence, et s'il n'avait pas mangé lorsque je revenais, tempi.

Je prenais des photos de chaque gamelles, pour voir la moindre croquettes qui aurait bougé, et aurait été avalée.

En 24 heures, ( cela peut être plus long) il a commencé à manger 1/2 knacki. (déjà une victoire!)

Puis la knacki entière, ensuite je voyais que la gamelle était en vrac il avait mangé des choses, youpi!


Après quelques temps à galérer avec mes photos de gamelles et le fait de penser à la retirer à la seconde ou je mettais un pied chez moi (car il se jeté dessus à cette même seconde, ce n'est pas la faim qui lui manquait, mais c'est le stress qui l'empêchait de manger.) Je suis rentrée et j'ai vue le fond de la gamelle VIDE.

Quelle joie! Un premier blocage était déverrouillé.


Après ça, il a commencé à montrer des signes de joie, lorsqu'il voyait la gamelle

"anti déprime" arriver. Il n'était plus angoissé par mon absence, mais excité parce qu'il savait qu'il allé se régaler!

C'est ce à quoi vous arriverez vous aussi, avec de l'assiduité, de la persévérance et la confiance en vous et votre chien.


4- votre attitude compte:

Savez vous que les chiens ( et les animaux en général) ont la capacité de capter nos émotions ?

Si le fait de laisser votre chien seul vous contrarie, essayez de relativiser, et de travailler pour qu'il se sente mieux dans cette situation. C'est ça qui va l'aider, ne lui rajouter pas votre stresse a gérer en plus du sien.


Faites de votre départ et votre retour une banalité, pas d'apitoiements lorsque vous partez ("ne t'inquiète pas mon poussin maman revient, non, non ne pleure pas, ça va aller"... vous le prenez dans vos bras etc...) je carricature hihihi…

Mais ce genre de chose va créer un climat anxiogène pour le chien.

Mettez un mot sur votre départ ("je reviens" "travail" "banane" pourquoi pas ?) quelque chose qui lui indique "je pars, mais je reviens".

Et lorsque vous rentrez, essayer d'être neutre, attendez quelques secondes qu'il se calme et dites lui bonjour, n'attisez pas son excitation, faites comme si vous n'étiez jamais partis, pour démystifier, le moment crucial du départ et du retour.


Comment éviter l'hyper attachement ou l'anxiété d'abandon?



Cela se travaille DES L'ARRIVEE DU CHIEN/CHIOT DANS SON FOYER.


Commencez par couper seulement le contact visuel : jetez lui une poignée de friandises donnez votre signal de départ "je reviens" et enfermez vous derrière une porte, quelques secondes. Puis ressortez, et continuez vos activités comme si de rien été.

Progressivement, augmentez la durée de "solitude" du chien.


Puis commencez à le laisser 10/15 minutes seul à la maison avec un petit kong par exemple, de la même manière augmentez progressivement la durée de l'absence ( 30 min, 1h...).


Si le chien apprends que chaque absence est un moment agréable et banal, il n'aura aucunes raisons de développer de l'anxiété.


Les plus:

Certains "outils" plus subtils, peuvent être utilisés pour aider le chien dans son apprentissage ou réapprentissage de la solitude, en plus du travail comportemental que j'ai développé ci dessus:


-Fleurs de Bach ou de Busch ( Elixir floraux qui aident à la gestion des émotion)


-Communication animale ( pratique intuitive qui permet de capter et/ou transmettre des message à l'animal)


-Kinésiologie ( Suppression de traumatisme physique, psychique ou émotionnel chez l'animal)


- Soins énergétiques (rééquilibrage énergétique de l'animal, apaisement émotionnel)


Chaque personne et chien trouverons la ou les méthodes qui leur correspondent et leur "parle" le plus!

© 2023 par Yoga Clara. Créé avec Wix.com