L’éducation positive c’est quoi ?

Mis à jour : 21 juil 2019



Je pense qu’il est important de mettre des mots sur cette méthode.

Car l’éducation positive, ce n’est pas être un distributeur de saucisse ambulant,

doté d'un clicker...


La méthode est basée sur la MOTIVATION à recevoir du chien, et non sur la MOTIVATION A EVITER (éviter un coup, un cris, un étranglement...)


Ce qu’on appelle méthode « traditionnelle » ou « coercitive » s’oppose à la méthode positive.

On y utilise des outils tels que des colliers étrangleur , électrique et bien d’autres accessoires sordides, mais aussi l’intimidation physique ou psychique.

Imaginez donc l’état émotionnel du chien, et la qualité de la relation avec son propriétaire...


En méthode positive, ou plutôt par renforcement positif (explications plus bas ), le chien va donc faire ce qu’on lui demande pour recevoir une récompense. Il est motivé, et donc dans un bon etat émotionnel. À savoir que le chien qui est dans l'émotion, ( peur, surexcitation, agressivité, stress en tour genre..) n'est pas disponible pour travailler, ce n'est pas qu'il refuse d'écouter, mais c'est qu'il en est incapable à ce moment là. Parce que l'émotion est trop forte.

C'est à nous de le mettre dans une situation idéale, dans " sa bonne partie de cerveau" liée au plaisir, au bien-être etc... Et c'est grâce à cette méthode d'éducation que c'est possible.

Le principe éducatif est simple: les comportements que vous allez renforcer ( via une récompense) vont augmenter. Ceux que vous allez ignorer, vont diminuer.

Le chien comprend vite ce qui est payant ou non.


Si vous avez des doutes sur le fonctionnement, demandez vous si vous travailleriez, sans salaire à la fin du mois ? ?


Revenons à notre fameuse RECOMPENSE, qui fait si souvent parler d’elle.

Dites vous bien que la récompense est un outils durant l’apprentissage, qui est voué à disparaître totalement ou partiellement, une fois que le comportement est acquis.

Sachez aussi qu’une récompense n’est pas seulement alimentaire !

Elle doit être ce que convoite le plus le chien, à un instant T :

-Boire en cas de grande soif

-Un jouet qu’il adore

-Un câlin ou des caresses pour un chien extrêmement tactile

-Renifler une odeur

-Marquer sur un poteau

-Aller jouer avec un autre chien

-Etc.




Soyez inventifs et à l’écoute de votre compagnon !

Mais c’est souvent la friandise qui est la plus utilisée, et aussi controversée !

J’ai donc préparé des réponses aux questions qui reviennent le plus sur la « polémique de la friandise » :


« Mon chien va grossir »

- Réduisez la ration alimentaire de la journée en fonction des friandises qu’il aura mangé.

- utilisez des friandises pauvres en matières grasses et naturelles comme le blanc de poulet, qui aura en plus, une haute valeur appétitive.

-Si votre chien adore ses croquettes travaillez avec une partie de sa ration alimentaire journalière.


« Mon chien ne m’écoute que lorsque j’ai de la nourriture »

- Demandez-vous si la récompense arrive dans un bon « timing », et surtout est ce que vous faites du leurre ? Si le chien est leurré (s’il suit la friandise pour faire l’action) il ne réfléchit pas, et donc cela n’a aucune valeur éducative.

Le leurre doit être utilisé avec parcimonie, pas plus de 3 ou 4 fois pour amorcer un nouveau comportement.

Le chien doit pouvoir réfléchir pour apprendre et enregistrer

- Est il dans un bon émotionnel ?

-A t il compris ce que vous attendez de lui ?


« Mon chien ne mange que lorsqu’il est à la maison »

-La friandise que votre chien va manger tous les jours va perdre de sa valeur.

S’il l’apprécie chez vous, dans un endroit calme et habituel, elle perdra toute son attraction dans un lieu inconnu avec de forts stimuli.

Veillez donc à avoir plusieurs types de friandises et à les changer régulièrement en fonctions des contextes.

(Ex : croquettes à la maison, cervelas à l’extérieur).

-Un stress trop élevé empêche le chien de manger, essayez de le sortir de la situation désagréable ou d’avoir une friandise de plus haute valeur.


« Je ne veut pas lui donner des récompenses toute ma vie »

-La récompense est un pilier, un outil pendant l’apprentissage d’un nouveau comportement.

Une fois le comportement COMPLETEMENT ACQUIS, vous pouvez réduire le ratio de récompense.

Le chien ne va plus être récompensé qu’une fois sur deux, une fois sur trois…une fois sur dix.

Puis la récompense viendra de manière exceptionnelle. Cela va augmenter la motivation du chien et vous « débarrasser » des friandises.

Cela dit, une nouvelle situation, un nouveau travail, vous demandera de ressortir votre pochette de friandises.

« Mon chien deviens fou dès que je sors de la nourriture »

-Demandez vous si la valeur de la friandise n’est pas trop élevée ? Essayez avec une friandise un peu moins appétente, et travaillez la gestion de l’excitation et/ou de la frustration.


« Mon chien se lasse trop vite de sa friandise »

-prévoyez 2 ou 3 sortes de récompenses différentes pour une même séance de travail et innovez !

-Essayez avec une récompense non alimentaire.



Et le clicker dans tout ça ?

Le clicker est un petit boitier, un marqueur sonore, qui va avoir pour but d’annoncer la friandise et marquer le bon comportement. C’est un outil de précision que l’on utilise en éducation positive, mais qui ne constitue pas la méthode en elle-même.


Pour résumer:

MOTIVATION

+ BON EMOTIONNEL

+ BIENVEILLANCE

= EDUCATION POSITIVE



Pour aller plus loin, voici quelques termes techniques:


- Renforcement positif (R+) = Augmente le comportement en ajoutant quelque chose

Le renforcement positif équivaut à la récompense, et donne envie au chien de reproduire un comportement.

C’est la base de l’éducation positive.


- Renforcement négatif (R-) = Augmente le comportement en retirant quelque chose

Le renforcement négatif, apparaît lorsque l’animal se soustrait à un stimulus désagréable.

( c'est la motivation à éviter dont je parle au début de cet article, se soustraire à un coup, un stress...)

Le chien apprend donc à échapper ou à éviter une situation. C’est ce que l’on peut retrouver en méthode traditionnelle ou coercitive.


-Punition positive (P+) = Diminue le comportement en ajoutant quelque chose

C’est la punition telle qu’ on l’entend : coups, cris, collier électrique… Qui constitue les méthode traditionnelles/ coercitives.


- Punition négative (P-) = Diminue le comportement en enlevant quelque chose

La punition « négative » engendre la disparition de toute réponse.

Elle permet au chien d’adapter son comportement pour ne pas perdre quelque chose d’agréable.

Elle permet de ne pas entrer en conflit avec le chien, et de ne pas perdre une relation de confiance. Utilisé en renfort du R+, en éducation positive.


A retenir :

Education positive = R+ / P-

Education traditionnelle ou coercitive = P+ / R-



J’espère que cet article vous aura éclairé sur l’éducation dite positive ou bienveillante, et surtout, vous aura donné envie d’emprunter ce chemin !

Pour compléter vos acquis, allez lire l'article sur les signaux d'apaisement : https://www.lemondedemaikan.com/post/les-signaux-d-apaisement-cette-communication-incomprise

qui sont indispensable à connaitre lorsque l'on a un chien, et que l'on s'engage dans l'éducation positive, bienveillante...

Si cet article vous a plu, et si vous y avez appris quelques chose, partagez-le !

Merci, et à bientôt !

© 2023 par Yoga Clara. Créé avec Wix.com