Vivre sa grossesse aux côtés d'un chien: Le premier trimestre


Je suis Valentine, Educatrice et comportementaliste canin, mais surtout, future maman et propriétaire de chien.


C'est ma première grossesse, avec son lot de surprises, d'apprentissages, de remises en question, d'observations, tant de moi-même, que de mon entourage proche, et surtout mon chien.


Je vous écris, et partage cet article en toute transparence, bienveillance, et avec l'envie, de vous faire part d'une expérience de vie, qui est la mienne, mais qui j'espère, pourra vous aider, et vous accompagner, peut-être, au cours d'une grossesse, que vous vivrez aux côtés de votre chien.


Et si je m'adresse principalement aux femmes, premières concernées par le fait de porter un enfant, les papas sont les bienvenus eux aussi, pour peut être mieux comprendre et accompagner en cette période, leur amoureuse, et leur chien...


Gardez à l'esprit, que chaque femme est différente, chaque grossesse est différente et vécue différemment, et chaque chien l'est tout autant!



L'aventure commence,

le 25 mai 2020, lorsque nous apprenons ma grossesse.

Je suis alors enceinte de 17 jours, et je me sens à ce moment là, absolument la même qu'auparavant.

S'enchaînent, les premières prise de rendez vous médicaux, et les annonces de cet heureux évènement, à notre famille, et nos amis proches. Nous avions fait le choix de ne pas attendre les 3 mois de grossesse pour en parler autour de nous.


Maïkan, n'a pour le moment pas changé de comportement, il n'est ni plus câlin, ni plus distant, et n'a pas l'air perturbé. Tout me semble parfait en ce début de grossesse.



MAIS ça va changer! A environ 1 mois de grossesse, je commence à être très fatiguée, j'ai des nausées, je fais de l'hypoglycémie plusieurs fois dans la journée, je ne supporte plus le goût, ni la vue de la viande, je me sens hyper mal dans mon corps en plein changement et je ne vous parle pas des montagnes russes émotionnelles… A ce moment là, je suis contente d'être enceinte, mais concrètement, je n'aime pas ce que je vis de la grossesse, ce n'est clairement pas la période idyllique dont parlent certaines femmes "le meilleur moment de sa vie"... Plutôt un des pire pour ma part!


Face à la fatigue grandissante, je doit faire des choix dans mes journées, qui sont vite réfléchis, puisque je travaille et je ne peux pas annuler tous mes rendez-vous… Je réduis donc les balades de Maïkan, et je dors dès que j'arrive chez moi, le midi, le soir… Etendre une lessive devient un combat, me lever plus tôt pour sortir Maïkan (à cause de la chaleur ) est très compliqué… Mais lui, il s'adapte, il dors avec moi, il est adorable.

C'est une fatigue que je n'avais jamais ressenti auparavant, difficilement descriptible, mais si je devais, je l'apparenterais à une grippe, sans la fièvre… Vous voyez cette sensation d'épuisement, le corps endolori, quand toute activité même la plus simple parait être un effort surhumain, c'est un peu comme ça, que je l'ai vécu.


Cet état va perdurer (sans les nausées qui elles, m'ont rapidement laissé tranquille) jusqu'au 3ème mois de grossesse, laissant progressivement place à une nouvelle ENERGIE!


Et à l'interieur?


Durant les 3 premiers mois, le bébé fabrique ses organes, ses os, ses jambes, ses bras… Il se construit presque entièrement pendant cette période, pour après, n'avoir "qu'à" se peaufiner, grandir et grossir. Cela explique, la grande fatigue des premiers, mois, puisque avec votre énergie, vos ressources physiques, vous construisez avec toute la complexité que cela implique, un être humain.


Au détriment parfois, de votre santé, et de votre énergie.


Mon conseil:

Se complémenter! Il existe tout un tas de complément alimentaires spécifiques pour la grossesse, et surtout au début, pour éviter les carences et les baisses d'énergie. Pour ma part, je n'ai commencé que vers 2.5 mois, mais je vous conseille de démarrer dès que vous tombez enceinte, voire, dès que vous programmez votre grossesse.



Les hormones régissent notre corps, notre vie. Et encore plus lors d'une grossesse.

C'est selon moi des informations très importantes à connaitre, car les hormones vont considérablement changer votre identité chimique, et ça, votre chien va le ressentir, et le sentir, très fortement.


Maïkan a commencé à développer une anxiété de séparation un peu avant 3 mois de grossesse. Il gère bien les absences au quotidien, malgré qu'il ai toujours eu une petite sensibilité à ce niveau là. Mais là, on a atteint un niveau de détresse que j'avais rarement vu chez lui. Maman chien avant tout, pour le moment, c'était très dur de partir et le voir essayer de se jeter dans la voiture, pleurer, essayer de fuguer, ne plus manger...


Je me suis posé beaucoup de questions quant au déclencheur de cette "crise".

Sans être sûre de la cause, j'ai mis tout en œuvre au niveau comportemental pour que cela s'arrange, et il a eu droit à plusieurs communications animales, une séances chez une ostéopathe énergéticienne et chez une kinésiologue. quand ça ne va pas, je n'y vais pas par 4 chemins, je met tout en place pour que le problème se règle le mieux possible et le plus rapidement possible. Il y a eu des résultats très rapides, et au bout de quelques semaines, tout était rentré dans l'ordre. Mais je reste très attentive au moindre signe de malaise de sa part. Cette crise d'anxiété n'a pas eu pour conséquence que les absences, mais aussi tout ce qui gravitait autour de nous, comme les chiens, vis à vis de qui il était bien plus réactif, et certains humains, qui passaient à proximité de moi.


J'ai lu des livres, sur les bébés, sur la grossesse, sur les chiens et la grossesse, mais je ne trouvais pas d'infos qui auraient pu expliquer ce changement de comportement radical.

J'ai donc mené mes propres recherches, et j'en suis arrivé aux hormones, et plus précisément à l'hormone la plus présente dans les 3 premiers mois de grossesse, la HCG, dont je vous ai mis l'éxplication un peu plus haut.

Par curiosité, j'ai regardé sur mon calendrier quand tombé ma 10eme semaine de grossesse, puisque le pic hormonal de la HCG se produit à ce moment-là.

Ma 10ème semaine de grossesse tombait le 17 juillet, précisément le jour, où, Maïkan nous a fait sa première "crise d'anxiété d séparation".


Coïncidence ou corrélation? Je ne sais pas, il faudrait être Maïkan pour le dire.

Cela dit, je vais porter une grande attention aux prochains pics hormonaux et/ou arrivées de nouvelles hormones au cours de ma grossesse.


Mon conseil:

Anticipez les pics hormonaux tout le long de votre grossesse.

N'hésitez pas à faire appel à un professionnel du comportement canin au moindre doute sur le comportement de votre chien, pour mettre en place un protocole adapté à lui et à vous.

Avertissez votre chien, et préparez-le à vivre cette période avec des compléments alimentaires ou naturels (colliers aux phéromones, pierres, plantes...) par exemple pour diminuer l'anxiété, s'adapter aux changements, et ce dès le début de votre grossesse.

La communication animale est un outil formidable pour informer et rassurer l'animal.


En bref!

Les changements que j'ai observé, ressenti, mes prises de conscience:


- Mon corps (Qui change en permanence ).

- Mon énergie physique (et mentale car grande fatigue = baisse de moral certains jours).

- Ma capacité à promener Maïkan.

- Mon rapport à la viande et certains aliments, qui (entre autres) m'ont fait repasser aux croquettes alors que Maïkan était au BARF ( régime à base de viande crue).

- Accepter d'avoir besoin de repos et ne pas pouvoir tout mener de front.



Les changements que Maïkan a vécu, vu, ressenti:

- Mon identité chimique/hormonale (olfactivement).

- Mon corps (visuellement).

- L'environnement (une pièce se transforme petit à petit en chambre de bébé, du nouveau matériel avec de nouvelles odeurs s'invite dans la maison).

- L'activité physique durant une période (moins intense et moins fréquente).

- Le bébé qui vis et bouge dans mon ventre.




Mon conseil général pour ce premier trimesre de grossesse:


C'est le moment de définir les futures "règles" à mettre en place au sein du foyer, et dans votre quotiden avec votre bébé et votre cihen:


Aura-t-il le droit d'entrer dans la chambre du bébé?

Sa place dans la voiture va-t-elle changer?

La voiture va-t-elle être assez grande pour accueillir siège auto + bébé+ poussette+ chien + les parents et leurs affaires lors de week-end / vacances ?

Son lieu de couchage va-t-il être déplacé?

Allez vous changer la disposition des meubles, pièces dans la maison?

Est- ce que son comportement est assez sécuritaire pour pouvoir le promener avec une poussette, un porte bébé?

...

Autant de questions (et bien plus!) que vous devez vous poser dès maintenant.

Commencez à lister ce que vous voudriez voir changer chez votre chien, et mettre en place (aménagement de l'environnement, nouveaux apprentissages...) pour que les nouvelles règles de vie soient appliquées.


Vous pouvez également commencer à habituer votre chien au matériel de votre futur bébé si vous en avez déjà (parc, poussette, coufin, siège auto...)


Prenez soin de vous, en vous accordant du repos, en adaptant votre alimentation à vos besoins actuels, en prenant des compléments de grossesse, idéalement naturels, et adaptés à vos besoins. Mais aussi en vous informant au mieux, pour "afronter", et vivre le plus harmonieusement possible, ce début de grossesse.


Prenez soin de votre chien, en le préparant à la grossesse via des compléments (pierres, homéopathie, plantes, phéromones...).

En le rassurant grâce aux outils tels que les communications animales ou les soins énergétiques (et bien d'autres pratiques...)

En restant attentifs à son état émotionnel, à ses besoins, et en se faisant aider par des professionnels si besoin.


Je vous conseille vivement de lire le livre "Un chien dans la famille" de perrine Vuche qui vous apportera les indispensables à connaître si vous avez un chien et que vous attendez un enfant, ainsi que des exercices pratiques!



C'est une période de vie inédite, en même temps extraordinaire, et très éprouvente, aussi bien pour la future maman, que les êtres vivants qui l'entourent (humains et animaux!).


Aujourd'hui, au moment où j'écris cet article, je peux enfin dire que j'aime être enceinte. J'apprécie ma grossesse, j'adore sentir bouger mon bébé, dans mon ventre, sous mes mains, et celles de son papa. J'aime mes 5kg en plus, qui raccourcissent mes T-shirt, resserrent mes pantalons et font exploser mes soutifs! Et je bénie l'énergie que j'ai enfin retrouvée, et l'apaisement que Maïkan retrouve chaque jour un peu plus.


A la fin du mois, nous saurons enfin si c'est une fille ou un petit garçon… C'est là dessus que je vous quitte, pour vous retrouver dans le prochain article, sur le second trimestre!



© 2023 par Yoga Clara. Créé avec Wix.com